Service d’information, de documentation et de formation sur l’asile
 
A PROPOS D’ESPOIR D’ASILE DOSSIERS THÉMATIQUES Le parcours géographique du demandeur d'asile
ABC DU DROIT D'ASILE ASILE EN LIENS APPEL À TÉMOINS
ASILE EN LIVRES

Guinée

Données générales

Nom officiel : République de Guinée
Nature du régime : République
Chef de l’Etat : Président Alpha Condé


Données géographiques

Superficie : 245 857 km²
Capitale : Conakry
Villes principales : Kindia, Kankan, Nzérékoré
Langue (s) officielle (s) : Français
Langue (s) courante (s) : Peul, malinké et soussou

Données démographiques

Population : 11,5 millions d’habitants (Banque mondiale)
Densité : 45,4
Croissance démographique : 2,4% par an
Espérance de vie : 54,5 (PNUD)
Taux d’alphabétisation : 41% (PNUD)
Religion : Islam (85%), christianisme (8%), animisme (7%)

Données économiques

PIB (2013) : 6,54 milliards $ (FMI)
PIB par habitant (2013) : 588$ (FMI)

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB (2011, Banque mondiale) :
  • agriculture : 22%
  • industrie : 45%
  • services : 33%

Pourquoi demandent-ils asile ?

Situation politique et éthnique

La Guinée est composée de trois ethnies importantes : les Peuls (40%), les Malinkés (30%) et les Soussous (20%). Les 10 % restants concernent des ethies minoritaires, notamment les Forestiers Chaque ethnie est majoritaire dans sa région naturelle : les Peuls dans le Fouta ou Moyenne Guinée, les Malinkés en Haute Guinée, les Soussous en Basse Guinée et les Forestiers en région forestière. L'identification ethnique est très forte en Guinée.
Le contexte électoral de 2010, qui a vu Alpha Condé, de l'ehnie malinké, accéder au pouvoir face à Dalein Diallo de l'ethnie Peul, a provoqué de nombreuses violences fin 2010.
Le nouveau gouvernement d'Alpha Condé n'a pas cherché à apaiser les tensions inter-ethniques, bien au contraire. Il a multiplié les purges dans l'administration au profit des Malinkés et a multiplié les interventions musclées effectuée par les forces de l'ordre à l'encontre des peuls lors de grandes manifestations de l'opposition. Cela a conduit chez les Peuls, éthnie de Dalein Diallo, à un sentiment d'exclusion,voire de persécution. Il n'y aurait cependant pas de persécution en raison de la seule appartenance à l'ethnie peule.

Si les élections présidentielles de 2010 ont été considéres comme les élections les plus démocratiques organisées en Guinée, elles ont été marquées par de graves violences entre les partisans d'Alpha Condé et de Dalein Diallo, candidat malheureux aux élections présidentielles. Les tensions politiques avec l'UFGD de Dalein Diallo se sont accentuées avec la répression massive menée le 3 avril 2011 contre ses partisans venus l'accueillir à l'aéroport. La résidence d'Alpha Condé a ensuite été attaquée à l'arme lourde ; les proches de Dalien Diallo ont été suspectés et certains emprisonnés.


Mariages forcés

La pratique la plus répandue dans la société guinéenne, avec l'excision, est celle des mariages forcés. Si la jeune fille ne peut être mariée sans son consentement, ce consentement est de pure forme. La jeune fille finit souvent par accepter de se marier à cause de la forte pression sociale et psychologique qui pèse sur elle, et parce qu’il y a des intérêts financiers en jeu. Ensuite, on recherche des alliances avec une grande famille. Il s’agit la plupart du temps d’une famille « métissée» dans laquelle plusieurs ethnies sont représentées. Enfin, on confie de préférence sa fille à une famille qui a financièrement réussi. Le mariage forcé, avec violence psychologique te/ou physique, serait devenu un phénomène marginal qui se rencontre davantage en milieu rural qu'en milieu urbain.
Une femme qui souhaite échapper à un mariage forcé ne porte généralement pas plainte car, en Guinée, ce problème doit se régler en famile. Elle ne trouvera pas protection auprès des autorités mais auprès de membres de sa famille, généralement du côté maternel.


Excision

Selon l'UNHCR, le taux de prévalence de l'excision est, en Guinée, l'un des plus élevés du monde (96%). 11 % de demandeuses d'asile potentiellement affectées par l'excision en Europe auraient déposé une demande d'asile en France en 2011.
Plus d'un tiers la subissent avant l'âge de 6 ans et la grande majorité avant l'entrée dans l'adolescence. 
Si les autorités luttent contre l'excision par des campagnes de sensibilisation et de prévention, cette tradition reste profondément ancrée chez toutes les ethnies, et ce malgré une loi de 2000 mentionnant les MGF comme étant un crime. Il est cependant très rare que des plaintes soient déposées. Malgré tout, au cours de l'été 2011, de nombreuses excisions ont été pratiquées suite à une rumeur selon laquelle les petites filles non excisées tombaient malades.


Homosexualité

L'homosexualité est un sujet tabou dans la société guinéenne qui contraint les homosexuels à passer sous silence leur orientation sexuelle puisque la législation guinéenne punit l'acte homosexuel de 6 mois à 3 ans. Cette législation n'est cependant pas appliquée et aucune poursuite judiciaire n'aurait éte intentée sur le fondement de l'homosexualité. C'est la famille qui contitue l'un des facteurs essentiels de rejet de l'homosexuel. Sur le plan social, les homosexuels doivent adopter un comportement public qui ne transgresse pas les normes sociales, sous peine d'être exposés à des actes de violence et à des mauvais traitement de la part de leur entourage ou des forces de l'ordre.

Les demandes d'asile fondées sur ces différents motifs (mariages forcés, excision et homosexualité) sont restées relativement nombreuses en 2015.

Situation de l'asile en 2015

En 2015, les demandes de protection en provenance de Guinée demeurent quantitativement stables (2.266 demandes, y compris réexaments et mineurs accompagnants). La Guinée reste le second pays de provenance des demandeurs du continent africain, Le taux d'admission des Guinéens (Ofpra + Cnda) en 2015 a été de 49 % (toutes demandes confondues).

Durant la même année 2015, les demandes fondées sont restées pour l'essentiel fondées sur des motifs politiques, principalement en raison d'un militantisme en faveur de d'UFGD et dans une moindre mesure pour l'Union des forces républicaines (UFR) le parti de l'espoir pour le développement national PEDN ou l'Union pour le progrès et le renouveau UPR. On relève aussi des demandes fondées sur des motifs ethniques (Peuls persécutés par des Malinkésà et religieux (musulmans converstis au christianisme).

Les demandes relatives à l'orientation sexuelle et aux questions de genre restent nombreuses. Comme les années précédentes, les demandes à motifs multiples représentent une proportion non négligeable de la demande d'asile guinéenne.

Jurisprudence

L'une des décisions rendues en 2011 concerne une militante de l'Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) arrêtée lors d'une réunion politique à son domicile. Elle fut violée par les policiers, puis placée en détention et victime de mauvais traitements et encore violée à de nombreuses reprises dans son lieu de détention. Elle en conserve des séquelles physiques et psychologiques. Elle avait pu s'enfuir moyennant la corruption de ses geoliers. Bien que l'élection d'Alpha Condé à la présidence du pays ne permette pas de considérer que les personnes ayant soutenu l'opposition puissent être actuellement l'objet de persécutions, le statut de réfugié lui a été accordé du fait de l'"exceptionnelle gravité" des persécutions qu'elle a subies et des séquelles nécessitant un suivi médical (CNDA, 8 avril 2011, Mlle D., n° 10013535 C+).

Une autre concerne une femme guinéenne qui sollicitait le statut de réfugié par crainte d'être persécutée en cas de retour dans son pays en raison de Son refus d'exciser sa fille née en France. L Cnda a estimé que les parents d'enfants nés en France, où l'excision est pénalement réprimée, ne peuvent être regardés comme appartenant à un groupe social par le seul fait qu'ils se sont abstenus de faire exciser leur enfant (CNDA, 29 juillet 2011, Mme S. épouse S., n° 11007300 C+).

Aucune décision n'a été publiée par la CNDA pour les années 2013, 2014 et 2015.

Mise à jour le 01/09/2016

Commenter cet article
sur le forum
GUIDE DE L'ACCOMPAGNANT ASILE FORUM
flux rss
Abonnez-vous au flux RSS et suivez l'actualité d'Espoir d'asile
ASILE EN 10 QUESTIONS
AUTO-FORMATION