Service d’information, de documentation et de formation sur l’asile
 
A PROPOS D’ESPOIR D’ASILE DOSSIERS THÉMATIQUES Le parcours géographique du demandeur d'asile
ABC DU DROIT D'ASILE ASILE EN LIENS APPEL À TÉMOINS
ASILE EN LIVRES
Kosovo
 
 
Données générales
 
Superficie : 10 887 km2
 
Capitale : Pristina
 
Population : 1,8 millions d’habitants dont Albanais (88%),  Serbes (7%). Divers, dont roms  (5%).
 
Espérance de vie : 73 ans
 
Taux d’alphabétisation : 98 %
 
Religions : musulmans (90 %), serbes orthodoxes (5 %),
divers (dont catholiques) (5 %).
 
Langue officielle : albanais et serbe
 
Economie : services : (66 %), industrie (24 %) et agriculture (10 %).
 
PIB : 4,2 Mds EUR (2010)
 
PIB moyen par habitant : 2.300 EUR
 
Dirigeants : Hashim THACI (Président) et Ramush Haradinaj (Premier minsitres).
 
Le Kosovo, auparavant province serbe, est devenu Etat indépendant en février 2008.
 
Situation en 2016

En un an, la demande en provenance du Kosovo a baissé de plus de 51,4 %.

Les profils de la demande kosovare sont multiples et constants par rapport à 2015.
 
Les motifs ethniques sont moins nombreux qu'en 2015. Il s'agit essentiellement de demandeurs serbes du Kosovo qui se disent encore victimes de discriminations ou d’actes de violence commis par les nationalistes albanais et qui se plaignent de ne pas être protégés par les autorités kosovares.
 
De leur côté, les demandeurs albanais des enclaves à majorité serbe se disent victimes de menaces et de persécutions par les Serbes.
 
Beaucoup de demandeurs kosovars se plaignent d’être victimes de conflits d’ordre privé ou d’unions (par exemple, serbe catholique/Albanais musulman) mal tolérées par les communautés serbe et albanaise. Des cas de violences liées à la loi du Kanun sont également relevés.
 
Quant aux demandeurs de la communauté rom du Kosovo, s'ils sont victimes de discriminations, notamment dans l’accès à la protection sociale, au travail, aux soins et au logement comme l'atteste certains rapports internationaux, ces disriminations ne sont généralement pas assimilables à des persécutions au sens de la Convention de Genève, ni à des traitements inhumains ou dégradants.
 
S’agissant des motifs sociétaux, on relève notamment des cas de violences domestiques ou sexuelles faites aux femmes, des cas de persécutions et de violences envers les homosexuels ou des cas de violences ou de séquestrations dans le cadre de mariages forcés.

Les Kosovars fuient cependant souvent la misère économique de leur pays (le plus pauvre d'Europe) sans véritables motifs de persécution, de là le très faible taux d'admission de leurs demandes en France. Le taux d'admission Ofpra + Cnda en 2016 de 22,6 %.

Mise à jour 05/10/2017

 
Commenter cet article
sur le forum
ASILE FORUM
flux rss
Abonnez-vous au flux RSS et suivez l'actualité d'Espoir d'asile
ASILE EN 10 QUESTIONS
AUTO-FORMATION