Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - jacotte

Pages: [1]
1
Sujets divers / rapport enfants séparés
« le: mai 15, 2014, 08:12:45 pm »
Merci EDA d'avoir publié le rapport sur les enfants séparés. Je ne pensais pas que ces derniers pouvaient être séparés. N'y a t-il pas de principe d'unité de famille pour les frères et sÅ“urs comme pour les parents et leurs enfants? Car une séparation est quand même préjudiciables pour ces enfants, d'autant plus quand on se penche sur les traumatismes qu'ils ont déjà subis avant de demander l'asile...
Existe t-il des projets de réformes pour palier cela?

2
Questions de droit / Re : transit
« le: mars 03, 2014, 10:30:33 am »
d'accord, mais donc, si ses empreintes n'ont pas été prises là bas, il y a peu de chances qu'il y soit renvoyé alors?c'est pas évident, j'ai du mal à comprendre les raisons de ces rebondissements dans son voyage. Lui m'explique que c'est parce qu'il a un ami en France qu'il souhaitait venir jusqu'à Paris (il est jeune et je pense qu'il avait peur d'être seul en Espagne). Es-ce que la présence d'un ami sur le territoire peut avoir un incidence pour justifier qu'il ne soit pas rester en Espagne ou es-ce qu'il vaut mieux qu'il passe cela sous silence?

3
Questions de droit / transit
« le: février 24, 2014, 07:59:32 pm »
Bonjour,

aujourd'hui, j'ai aidé un jeune homme à faire son récit ofpra. Celui-ci m'a expliqué avoir quitté son pays d'origine (le Soudan) et avoir prit un avion pour Madrid, puis de là, un autre avion pour paris. a priori, il ne serait resté a Madrid que 1 ou 2 jours, le temps de prendre son 2ème avion. Risque t-il d'être dubliné? ou es-ce qu'on peut considérer qu'il a juste transité en Espagne?Quelqu'un saurait-il me répondre?

4
Discussion générale / lampedusa
« le: décembre 19, 2013, 10:05:53 am »
affligeant ce qui se passe à Lampedusa!! le reportage tourné là bas fait froid dans le dos....des réfugiés alignés nus dehors, en décembre (!) passés au jet pour les "désinfecter"...mais où va-t-on?? j'espère que la commission va les sanctionner!

5
Discussion générale / questions sur l'association Welcome
« le: novembre 19, 2013, 04:20:31 pm »
Bonjour à tous,

J'ai vu la vidéo postée sur facebook de l'association Welcome. Je suis très intriguée par cette initiative et j'avoue que c'est quelque chose qui m'intéresserait beaucoup!! Vivant seule, je pense que ce serait l'occasion idéale pour moi de combler ma solitude et de faire de belles rencontres.
Bien entendu, il faut que j'y réfléchisse mûrement, et avant de contacter les membres de l'association, je voudrais savoir si quelqu'un sur le forum a déjà hébergé des demandeurs d'asiles via ce réseau?
Faut-il être obligatoirement une famille ou une personne seule comme moi peut héberger des demandeurs?
Comment celà se passe t-il si à l'issue des 4 semaines le demandeur n'a pas trouvé un toit stable?(je me vois mal mettre quelqu'un à la  rue...)
Les familles ont-elles d'autres obligations que celles de loger ses personnes (ex: nourrir)?
Merci par avances pour vos réponses!

6
Questions pratiques / Re : famille en procédure prioritaire
« le: juin 03, 2013, 07:04:15 pm »
bonjour Blanchette,

Je ne m'y connais pas assez dans ce type de question mais déjà, jusqu'à la procédure devant l'ofpra, la question de la prise en charge des familles par la préfecture ne pose pas vraiment de soucis étant donné qu'elles perçoivent l'ATA et doivent donc se loger par leurs propres moyens.

C'est plus après l'ofpra que c'est ennuyeux mais là, je pense que la question relève plus de la compétence du conseil général que de la préfecture. La problématique des enfants de demandeurs d'asile n'ayant pas de logement est il me semble traité par l'Aide social à l'enfance... il me semble qu'ils rentrent malheureusement dans la catégorie des mineurs dit en danger et donc, peut être peuvent t-ils faire l'objet de placements dans des centres spécialisés quand la situation devient trop critique. Je ne saurais vous répondre fermement. Je vais essayé de me renseigner sur ce point, et reviendrai vers vous si j'obtiens davantage d'éléments.

7
Questions pratiques / Re : demandeurs serbes
« le: avril 18, 2013, 07:45:57 pm »
bonsoir blanchette,

moi aussi j'aide un couple mixte, serbe/kosovar, j'ai demandé le statut de réfugié et la protection subsidiaire car dans le cas que je suis, il y a aussi des problèmes au niveau de la religion et de leurs appartenance à une ethnie...
Par contre, j'ai peur que dans ce cas d'espèce ils ne parviennent pas à obtenir le statut/protection car les preuves sont trop dures à rapporter et quand je vois que dans les cas de viols et tout, les demandeurs sont déboutés.. j'ai peur que les faits ne soient pas suffisamment violents pour l'ofpra et ensuite le cnda....

Pourtant c'est une famille très attachante. Leurs enfants sont scolarisés et s'intègrent parfaitement. Quelles solutions peuvent s'offrir à eux si ils sont déboutés de leur demande?il me semble qu'il existe une carte vie privée et familiale, mais je ne sais pas comment elle peut s'obtenir. Si quelqu'un peut me renseigner là dessus...

8
Que dire en lisant cette histoire? je suis partagée entre la colère et l'incrédulité! Comment se fait-il que cette jeune femme ait été déboutée de sa demande avec une tel vécu??c'est une HONTE qu'elle n'ait pas obtenu son statut ou au moins la protection subsidiaire. honteux également le recours à des formulations toutes faites employées par l'opfra et la cnda.

Selon l'ofpra, la réalité des faits et des craintes n'étaient pas établie..c'est se moquer du monde!! d'autant plus qu'ils ne l'ont pas laisser parler comme elle le souhaitait. Que voulaient-ils qu'elle rapporte de plus?? si l'ofpra avait instruit le dossier comme il se doit, il aurait pu retrouver la vidéo de l'émission et constater ainsi la réalité des allégations.. ! d'autant plus que l'ofpra sait très bien que de nombreux ressortissants du Congo Kinshasa ont subies des persécutions quasiment similaires en raisons de leurs opinions politiques. Nombre d'entre eux ont d'ailleurs obtenu le statut de réfugiés...

 Je vois mal une femme se tirer les cheveux aussi fort toute seule pour faire croire qu'elle a été maltraitée..et je vois mal un proche réaliser sur elle un acte aussi violent pour construire un scénario frauduleux..

quant aux violences sexuelles subies, qu"attendait l'ofpra? qu'elle en rapporte la preuve? mais comment prouver cela quand on sait qu'en France les examens  pratiqués par les médecins légistes permettent difficilement de rapporter la preuve d'abus sexuels...? encore aurait-il fallut que les viols ne soient pas réalisés par des bourreaux détenteurs de l'autorité publique, qu'elle n'ait  pas été emprisonnée afin de pouvoir porter plainte, et qu'elle ait pu être examinée rapidement par des médecins. rien de tout cela n'a été fait, au détriment de cette jeune femme. on ne peut quand même pas lui reprocher de ne pas parvenir à en rapporter la preuve,  alors que ce qu'elle a subie peut être qualifié de traitements inhumains et dégradants, de par les viols, mais également par l'impossibilité pour elle d'être examinée par un médecin ensuite...l'ofpra a t-il tenu compte de ses souffrances psychologiques? de plus, elle est depuis atteinte d'une hépatite C et a été dans le coma..ce n'est pas rien! il peut y avoir une présomption  que ces soucis de santé découlent directement des violences subies...

La CNDA a t-elle fait preuve  un instant d'empathie? ce n'est pas évident pour une femme de relater ce genre d'évènements. on peut comprendre que ce soit difficile. La honte pèse sur les épaules, la peur du regard des autres, l'intimidation ressentie par cette audience qui va fixer votre destin..encore plus quand on vous donne l'impression d'être suspecte, de mentir...

bref, tout cela pour dire que je suis outrée! jusqu'à quel point doit-on plonger dans l'horreur et le sordide pour être considéré comme crédible?

Il existe bien un principe constitutionnel de présomption d'innocence, pourquoi de pas consacrer un principe de présomption de bonne foi des demandeurs d'asile? si je ne me trompe, le principe de présomption d'innocence à pour but de protéger la vie d'une personne mise en cause dans une affaire pénale afin d' éviter que sa vie ne soit bousillée si elle est innocente. Car tant  que sa culpabilité n'est pas établie, le doute est permis. Alors pourquoi ne pas, au bénéfice du doute, reconnaitre un demandeur d'asile de bonne foi? (Je sais qu'ils sont censés être présumés de bonne foi, mais le consacrer fermement ne serait pas un mal car visiblement, l'ofpra et la cnda ont du mal avec celà...) car après tout,  ce dont il est question ici et ce qui mérite d'être protégée, c'est sa vie, et sans nul doute à plus fort degrés que dans les affaires judiciaires...!

Quoiqu'il en soit, j'envoie mes meilleures pensées à Julia. Qu'elle se reconstruise et profite de cette nouvelle vie qui commence.

9
ce matin je suis tombée sur ce très bel article: http://www.bienpublic.com/actualite/2013/03/25/anina-la-petite-mendiante-rom-devenue-major-de-la-sorbonne

De quoi tordre le cou à tous les préjugés concernant les Roms et les immigrés!

10
Discussion générale / entretien ofpra/demandeur dubliné
« le: février 26, 2013, 02:20:16 pm »
Bonjour à tous!

Ce matin j'ai reçu un demandeur d'asile afin d'établir un recours CNDA. Or, en lisant son récit et en lisant le compte rendu de l'entretien OFPRA, je me suis aperçu que ce Monsieur était resté deux mois en Italie avant d'arriver en France. Ses empreintes ont été prises par les autorités italienne. Du coup, vu que ces empreintes ont été prises en premier là bas, en toute logique il devrait être dubliné? Comment se fait-il alors que l'ofpra ait étudié sa demande d'asile et ne l'ait pas renvoyé en Italie? Avez-vous déjà rencontré une telle situation? car du coup je ne sais pas trop quoi faire...dois-je établir son recours CNDA comme si de rien n'était?

11
Questions pratiques / Re : entretien ofpra
« le: février 22, 2013, 07:11:58 pm »
c'est vraiment dommage que l'on ne puisse pas assister le demandeur d'asile lors de l'entretien, même si l'on ne prend pas la parole :( certains ont énormément de mal à se livrer sur les faits qu'ils ont vécu, ce qui peut se comprendre! je pense notamment aux femmes ayant subi des violences et des agressions sexuelles...elle n'ose déjà pas en parler à leur entourage et n'en parle aux bénévoles bien souvent qu'après qu'une relation de confiance se soit établie après plusieurs rdv, alors imaginer ce qu'elles peuvent ressentir face à un agent ofpra, étranger et représentant de surcroit l'entité administrative censé lui délivrer le saint graal qu'elle attend....la situation peut paraitre trop impressionnante pour qu'elle se livre, et une présence amie pourrait la rassurer, la mettre en confiance...
espérons que le rapport déposé au sénat soit pris en compte et face évoluer cette situation!

12
Sujets divers / juge CNDA
« le: février 22, 2013, 03:42:48 pm »
Bonjour à tous!

Je ne sais pas si vous avez lu l'article sur le site relatif à l'interview d'anicet Le Pors, mais si non, je vous le conseil. Quand je vois que ce monsieur, qui a été juge à la CNDA, confie connaitre avant l'audience juste le nom du requérant, sa nationalité, son âge et le nom de son avocat, je ne peux qu'être surprise (choquée?)....

Pages: [1]