Auteur Sujet: Contrecarrer les contre vérités du FN  (Lu 4854 fois)

DANY33

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Contrecarrer les contre vérités du FN
« le: juin 10, 2013, 08:15:19 pm »
Bonjour,
Sur le site de Bruno Goldnich (FN), j'ai lu par hasard que :
1) Les demandeurs d'asile déboutés ne retournaient quasiment chez eux ; Avez-vous des chiffres à ce sujet (nombre de renvois effectifs en 2012) ?
2) Beaucoup de demandeuses d'asile arrivent enceintes en France car elles sont certaines d'être inexpulsables puisque leur enfant naitra sur le sol français ; avez vous les références d'un texte qui interdirait aux autorités françaises d'expulser une mère et son enfant car né en France ?
Je pense que ce sont là des contre-vérités et souhaite être en mesure de contrer ce genre d'arguments malheureusement très répandus ?
Merci d'avance.

célest-1

  • Newbie
  • *
  • Messages: 8
    • Voir le profil
Re : Contrecarrer les contre vérités du FN
« Réponse #1 le: juin 17, 2013, 09:22:39 pm »
salut Dany!

je me pose exactement la même question sur les femmes enceintes qui arrivent en France. Il me semble que cette condition ne suffit pas à les rendre inexpulsable mais je n'ai pas de textes pour le moment à te citer. Je vais faire quelques recherches sur ce sujet et reviendrait pour répondre à cette question.

apokrif

  • Invité
Re : Contrecarrer les contre vérités du FN
« Réponse #2 le: septembre 23, 2013, 12:54:08 am »
Bonjour,
Sur le site de Bruno Gol(l)ni(s)ch (FN), j'ai lu par hasard que :
1) Les demandeurs d'asile déboutés ne retournaient quasiment chez eux ; Avez-vous des chiffres à ce sujet (nombre de renvois effectifs en 2012) ?

Il ne semble pas y avoir de chiffres fiables mais j'ai trouvé ceci:

Citer
Il est plus difficile d'établir des statistiques sur les éloignements contraints ayant concerné des demandeurs d'asile. La Préfecture de police estime le nombre de ces éloignements à quelque 300 par an pour Paris, sur près de 4 000 retours forcés en 2011 (7,5 %) ; la transposition de ce rapport au niveau national fait ressortir un nombre de 1 700 reconduites contraintes (sur un total de près de 23 000), considéré comme crédible par les services de la direction de l'immigration. Au total, près de 37 000 déboutés se maintiendraient chaque année sur le territoire.

Le problème n'est en rien nouveau puisqu'en 2004, un rapport IGAS-IGA portant sur la prise en charge des familles déboutées du droit d'asile147 évoquait la présence sur le territoire de 250 000 personnes déboutées du droit d'asile, dont 18 000 familles.
La mission a été frappée par la forme de renoncement constatée dans plusieurs préfectures, les éloignements des familles demandeuses d'asile étant en particulier fréquemment considérés comme impossibles, du fait notamment du durcissement du cadre juridique applicable et de la sensibilité médiatique du sujet.

Je pense que ce sont là des contre-vérités

Pourquoi ?

Citer
et souhaite être en mesure de contrer ce genre d'arguments malheureusement très répandusMerci d'avance.

Pourquoi voulez-vous réfuter  des allégations dont vous ignorez si elles sont vraies ou non ?