Auteur Sujet: Préavis de grève CNDA  (Lu 1767 fois)

apokrif

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • Humanisme citoyen
Préavis de grève CNDA
« le: septembre 19, 2015, 02:09:07 pm »
Nouveau préavis de grève des agents de la CNDA pour mardi prochain:

http://humanisme-citoyen.blogspot.fr/2015/09/preavis-de-greve-cnda-septembre-2015.html

apokrif

  • Newbie
  • *
  • Messages: 3
    • Voir le profil
    • Humanisme citoyen
Re : Préavis de grève CNDA
« Réponse #1 le: octobre 10, 2015, 04:50:23 pm »
Montreuil, le 22 septembre 2015 
Objet : Lettre suite au préavis de grève




Madame la Présidente,


Au  regard  de  l'amélioration  du  dialogue  entre  la  Direction  et  les  agents,  ces  derniers  ont  souhaité
renouveler leur confiance à votre égard et  surseoir le préavis de grève prévu le mardi 22 septembre.

Il n'en demeure pas moins qu'ils ont pu constater un manque flagrant d'impréparation de la part de
la Direction et de précisions quant aux tenants et aboutissants d'une réforme qui va très rapidement
impacter leurs conditions de travail.

Ils  regrettent  qu'aucune  proposition  concrète  n'ait  été  formulée  de  votre  part  au  sujet  de  la
rémunération des rapporteurs contractuels en particulier débutant dont les salaires ont augmenté de
six euros en huit ans !

Par  ailleurs,  ils  relèvent  l'absence  de  toute  précision  quant  au  nombre  d'emplois  supplémentaires
prévus  dans  le  cadre  de  la  mise  en  place  de  la  réforme  d'autant  que  plusieurs  services  sont  déjà
actuellement en sous‐effectifs.

Enfin,  plus  particulièrement,  les  rapporteurs  espèrent  pouvoir  continuer  d'exercer  leurs  fonctions
dans les mêmes conditions de neutralité et d'indépendance qui ont toujours été les leurs.

Cependant, les agents souhaitent saluer les avancées résultant du préavis de grève à savoir :

- d'une part, le principe d'une prime pour toutes audiences supplémentaires effectuées par les
secrétaires au‐delà de leur norme actuelle ;

- d'autre part, la mise en chantier « immédiate »  de la révision des fiches de poste des agents
de la Cour impactés par la réforme dans le cadre du répertoire interministériel des métiers
de l'Etat ;

- et, enfin, la suppression d'une prime à destination des présidents vacataires siégeant en juge
unique dont la création avait pu les choquer.

En  revanche,  ces  différents  points  devront  faire  l'objet  de  discussions  plus  approfondies  avec  les
organisations syndicales afin de s'assurer des conditions de leur application.

Cette  attitude  conciliante  des  agents  ne  préjuge  évidemment  en  rien  de  l'avenir  et  se  justifie  tant
que le dialogue et un climat de confiance demeureront au sein de notre juridiction.

Veuillez agréer, Madame la Présidente, l'expression de notre haute considération.
 
Les syndicats SIPCE, FO et CGT